POLITIQUE 0 Commentaire

Bénin/UDBN: la présidente Claudine Prudencio galvanisée par les femmes et les jeunes

Léonce Gamai
publié le Sep 5, 2019

Les jeunes et les femmes de  l’Union Démocratique pour le Développement du Bénin renouvellent leur soutien à la présidente Claudine Prudencio.

benin claudine prudencio Claudine Prudencio peut compter sur le soutien des jeunes et des femmes de son parti

 

L’Union Démocratique pour le Développement du Bénin (UDBN) est particulièrement sous les feux de la rampe cette semaine. Dans une décision abondamment relayée sur les réseaux sociaux en début de semaine, le parti présidé par l’ex-députée Claudine Prudencio a radié 04 de ses membres. Ils sont accusés d’avoir délibérément violé les textes du parti.

Un peu comme pour contre-attaquer, les concernés, ont diffusé sur les réseaux sociaux une lettre dans laquelle ils annoncent plutôt leur démission du parti. «Suite à la diffusion de la décision N°0001/BEN/PDTE/09/19 en date du lundi 02 Septembre 2019, portant radiation des sieurs Igor Alignon Bocco, Modeste Onidjè, Olga Aïna et Gabriel Ahodi du parti Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN), les intéressés et leurs sbires multiplient des manœuvres malsaines visant à semer la confusion sur le sens et la portée de ladite décision. (…) Il n’y pas de crise à l’UDBN et il n’est question de quelque vague de démissions que ce soit. Il s’est agi plutôt d’un assainissement ordinaire comme cela devrait se faire au sein de tout parti politique sérieux attaché au respect des textes et des normes», a ensuite clarifié la cellule de communication de l’UDBN.

Femmes et jeunes en soutien

Dans cette période particulière, la présidente Claudine Prudencio peut compter sur le soutien des jeunes et des femmes de son parti. Ils le font savoir dans deux différents messages rendus publics ce 05 septembre 2019. «La décision  portant radiation des mis en cause fait état de manquements graves et de fautes très lourdes vis-à-vis des textes du parti;  et c'est alors à juste titre que le Bureau Exécutif National du parti a décidé de prendre ses responsabilités à travers ladite décision, difficile mais  juste et courageuse», rappelle les jeunes dans leur message de soutien.

La Fédération Nationale de la Jeunesse UDBN, «tout en  s’insurgeant contre l'acte posé par les désormais ex-militants du parti, salue la bravoure et la promptitude de la Présidente et lui apporte son soutien ferme et indéfectible afin que de telles pratiques soient découragées à jamais dans notre belle et grande  formation politique.» Quant aux femmes de UDBN, elles assurent qu’elles ne laisseront «la latitude à personne de tenter de s’acharner injustement et malhonnêtement contre ce label que nous sommes si fiers de porter.» «Nous profitons de cette occasion pour dire tout notre encouragement à la Présidente et à tout le Bureau Exécutif National et les exhorter à continuer dans cette dynamique qui, loin de nous déranger, crédibilise et renforce les bases de notre très cher parti UDBN», poursuivent les militantes du parti. Elles lancent d’ailleurs un appel à tous les militants «particulièrement les femmes à rester mobilisées pour mouiller le maillot et démontrer sur le terrain et à l’occasion des prochaines joutes électorales, que ce que femme veut, Dieu veut. Cette assertion est tout aussi vraie en politique.»