POLITIQUE 0 Commentaire

Plainte contre le Président Buhari : le pouvoir inquiet au Nigéria selon le camp Atiku

Olivier Ribouis
publié le Aug 1, 2019

Engagé dans une bataille judiciaire pour l’invalidation de la réélection du Président Buhari, le People’s democratic parti (PDP), principal parti d’opposition a fait de nouvelles critiques contre l’APC au pouvoir.

atiku-abubakar-muhammadu-buhari Atiku Abubakar, le principal opposant à Muhammadu Buhari

Le camp de l’opposant Atiku Abubakar n’en démord pas.  Mercredi 31 juillet, PDP, le principal parti d’opposition au Nigéria a encore donné de la voix au sujet de la plainte contre la réélection du Président Muhammadu Buhari.  C’est Kola Ologbondiyan, le Secrétaire à la  communication du parti d’opposition qui a réagi dans une déclaration reprise par des médias nigérians.

Selon ce responsable du PDP, le Président Buhari et les cadres du All progressives congress (APC) au pouvoir sont inquiets à propos du verdict du tribunal dans la bataille judiciaire autour de sa réélection.  Le PDP  qui estime que son candidat Atiku Abubakar est le vainqueur de la présidentielle du 23 février, a initié une pétition pour l’invalidation de l’élection du Président Buhari. Le parti a aussi saisi la justice pour la même cause.

Dans sa déclaration, le secrétaire à la communication du PDP soutient que des personnalités dans l’entourage du Président Buhari sont des commanditaires de menaces à son adversaire Atiku.

Au Nigéria, la nomination en Grande Bretagne du jeune nigérian de 39 ans, Kemi Badenoch, dans le cabinet du Premier ministre britannique Boris Johnson, fait l’objet de récupération politique. Le parti d’opposition estime que si le Président Buhari pense que des « jeunes nigérians sont des paresseux et ne devraient pas occuper des fonctions déterminantes dans la gouvernance de leur pays », ailleurs leurs compétences sont reconnues. Le PDP trouve que le cabinet du Président Buhari ne comporte pas de jeunes et accuse le pouvoir en place de gouvernance calamiteuse.