POLITIQUE 1 Commentaire

Bénin : le parti communiste critique l’arrêté visant Koutché, Ajavon et Cie

Maryline Aïsso (Stag)
publié le Jul 31, 2019

Le Parti communiste du Bénin (PCB), dans une déclaration en date du mardi 30 juillet 2019, a critiqué l’arrêté interministériel interdisant la délivrance de certains actes aux personnes recherchées par la justice.

L’arrêté interministériel signé par les ministres de la Justice et de l’Intérieur interdisant la délivrance des actes de l’autorité aux personnes recherchées par la justice ne laisse pas indifférent le Parti communiste du Bénin. Dans une déclaration mardi 30 juillet, le parti s’est insurgé contre cette décision. Pour le PCB, par cet arrêté, le pouvoir du régime Patrice Talon « vient de prouver que non seulement des citoyens béninois sont poussés à l’exil, mais en plus, le pouvoir en fait des hommes sans patrie ». Toute chose, « contrairement aux normes nationales et internationales », indique le parti.

Dans sa déclaration, le Parti communiste s’est prononcé sur la célébration du 59ème anniversaire de l’accession du Bénin à la souveraineté internationale. Pour le parti, le Bénin continue de dépendre des puissances étrangères, notamment la France après 59 ans d’indépendance. Le PCB accuse le chef de l’Etat d’aggraver cette dépendance avec sa politique. « Talon a accentué la dépendance du pays vis-à-vis des puissances étrangères notamment avec l’ancien colonisateur » a déclaré le Parti.