Crise au Bénin : réaction de Komi Koutché aux recommandations de la CEDEAO

Yao Hervé Kingbêwé
publié le Jul 5, 2019

Ancien ministre d’Etat chargé des Finances de Boni Yayi, Komi Koutché a réagi aux recommandations de la CEDEAO pour une sortie de crise au Bénin.

komi-koutche Komi Koutché, ex-ministre d'Etat béninois chargé des Finances

Nouvelle réaction de Komi Koutché sur la crise politique au Bénin. Quelques jours après le sommet des chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest à Abuja, l’ancien ministre d’Etat chargé des Finances a réagi aux recommandations faites par l’organisation régionale pour une sortie de crise, à travers une interview accordée à VOA.

La CEDEAO a demandé au pouvoir de Cotonou d’engager des discussions avec tous les acteurs pour sortir le Bénin de la crise politique dans laquelle il est englué. « Je ne connais pas encore un seul exemple au monde, d’organisation internationale ou régionale qui est expressément intimer l’ordre à gouvernement d’aller réorganiser les élections. Ce qu’ils peuvent faire, c’est de constater qu’il y a eu violence », déclaré Komi Koutché.

Pour l’ancien ministre d’Etat, la solution à la crise béninoise doit venir de l’intérieur. « Les solutions de sortie de crise passent nécessairement par la restauration de la démocratie. C’est le patrimoine le plus important auquel les Béninois s’attachent », pense l’ancien argentier national du Bénin pour qui la situation est « latente aujourd’hui ».

L’ancien ministre d’Etat en exil depuis plusieurs mois explique que les origines de la crise ne sont pas encore réglées. « On fait de la communication cosmétique pour montrer que la situation est réglée. Sans qu’on ne s’attaque pas à la cause, à l’origine de la crise, on peut faire des simulacres de médiations, on peut prononcer des discours, juste pour montrer à la face du monde qu’on est ouvert au dialogue », s’est exprimé Komi Koutché.