POLITIQUE 1 Commentaire

Bénin: Thérèse Waounwa libérée

Ozias Hounguè (Stag.)
publié le Apr 9, 2019

Thérèse Waounwa, la présidente du comité national des vendeurs, revendeurs et artisans du Bénin (CO.NA.RAB), a été arrêtée ce mardi 9 avril 2019 par la Police républicaine au cours d’une manifestation interdite  à Cotonou.

therese-waounwa Thérèse Waounwa

Thérèse Waounwa, la présidente du CO.NA.RAB, a été interpellée à la Bourse du travail de Cotonou lors  d’une protestation contre le pouvoir en place. Selon les informations rapportées par nos sources, elle a été arrêtée alors qu’elle était à la tête d’une marche non-autorisée par les autorités béninoises.

Les autorités policières estiment que la marche de protestation n’est pas en règle vis-à-vis de la loi 2018-16 portant code de procédure pénale en République du Bénin qui, en son article 237, stipule que  l’attroupement armé ou non armé est interdit sur les voies publiques sans autorisation préalable. Elle a été embarquée dans un véhicule de la Police républicaine sous les hués des manifestants qui déplorent une restriction des libertés au Bénin. Cette marche initiée par la réputée femme combattante béninoise entre dans le cadre des protestations générales contre l’organisation au Bénin, des législatives du 28 avril sans la présence de partis d’opposition.

Les opposants au régime de Patrice Talon n’ont pas réussi à obtenir leur certificat de conformité, pièce nécessaire pour se présenter aux élections législatives. Pour la première fois depuis la Conférence nationale de 1990, un scrutin électoral va se dérouler sans les partis d’opposition. L’opposition béninoise avait demandé au peuple de descendre dans la rue pour défendre sa démocratie.

 

Thérèse Waounwa, faut-il le rappeler, est une figure emblématique de la révolte populaire contre le régime dictatorial de Mathieu Kérékou qui a dirigé le pays d’une main de fer de 1972 à 1990 avant de revenir au pouvoir en 1996 par une élection démocratique pour faire dix nouvelles années au pouvoir, soit au total 27 ans.

Waounwa libérée

Plus de peur que de mal pour l'infatigable combattante. Elle est relaxée après son audition à la police républicaine. C'est l'information obtenue dans la soirée de ce mardi de source proche d'elle.  Pour beaucoup, son arrestation pouvait envénimer la situation de plus en plus tendue avec la crise pré-électorale dans le pays.