POLITIQUE 0 Commentaire

Bénin-Affaire 400 millions de Talon au PRD : le député Ahouanvoébla accusé de trahison

Gildas Salomon
publié le Jan 6, 2019

Bombardée sur les réseaux sociaux, une déclaration attribuée à l’honorable Augustin Ahouanvoébla révèle un financement de 400 millions F CFA que le Parti du Renouveau Démocratique aurait reçu de Patrice Talon en 2015. Sur l’émission hebdomadaire "90 minutes pour convaincre" de la radio nationale, le porte-parole du PRD, Charlemagne Honfo a réagi et parle de trahison.

augustin-ahouanvoebla Augustin Ahouanvoebla, député PRD

400 millions de Talon au PRD  en 2015. C’est une révélation d’une déclaration attribuée au député Augustin Ahouanvoébla qui fait débat depuis quelques jours au Bénin. Sur l’émission "90 minutes pour convaincre " de la chaîne nationale ce dimanche 6 janvier 2019, Charlemagne Honfo, premier vice-président du Parti du renouveau démocratique s’est prononcé au sujet des 400 millions que Augustin Ahouanvoébla aurait perçus en 2015 de la part de Patrice Talon pour le financement des législatives. Pour le porte-parole, cette déclaration qui fait polémique sur les réseaux sociaux est « grave » et il revient selon lui, à l’élu de la 20ème  circonscription électorale de  se justifier. Charlemagne Honfo pense que si ces propos s’avèrent  « il (Ahouanvoebla, Ndlr) devrait être en train de le regretter. »  Il estime que cette déclaration est « une trahison » à l’égard du parti et à l’amitié qu’il porte pour le député.

Les instances décisionnelles du Parti du renouveau démocratique ne resteront pas indifférentes. « Quand c’est fait comme ça, ce sont les instances de prises de décision qui décident ou non de répondre. Ce qui est sûr les instances vont se réunir sur la question » a déclaré le maire de PRD de Sèmè-Kpodji sur l’émission hebdomadaire "90 minutes pour convaincre". À l’en croire, les instances ne tarderont pas à tirer les conséquences afférentes à cette déclaration.