POLITIQUE 0 Commentaire

Bénin-Bloc républicain: le député Abdoulaye Gounou évoque des «enchères» du PRD

Yao Hervé Kingbêwé
publié le Nov 21, 2018

Deux jours après le communiqué par lequel le Parti du renouveau démocratique a annoncé la suspension de sa participation au bloc républicain, le député Abdoulaye Gounou, membre du bloc a réagi. Au micro d’Océan Fm, le député a indiqué qu’aucun engagement formel n’avait pris en ce qui concerne l’usage du logo arc-en-ciel comme celui du bloc.

abdoulaye-gounou Abdoulaye Gounou, député à l'Assemblée nationale et membre du bloc républicain

C’est un fait. Le Parti du renouveau démocratique (PRD) n’est plus membre du bloc républicain. Le parti de Me Adrien Houngbédji a suspendu sa participation à la création du bloc pro-Talon en gestation.

Principale raison évoquée par le parti arc-en-ciel : le non-respect des engagements pris. Entre autres engagements non respectés, le parti cite l’identité graphique. « La décision de maintenir le logo dans son intégralité a été définitivement validée en plénière devant le Chef de l’Etat. (…) Or, à chacune des réunions qui ont suivies, une partie de l’assistance a voulu remettre en cause la décision prise devant le Chef de l’Etat », a indiqué le parti dans son communiqué signé par Falilou Akadidi, Secrétaire général du PRD.

« Enchères »

Les arguments évoqués par le parti de Me Adrien Houngbédji ne passent pas chez certains membres du bloc républicain. Au micro de la radio Océan Fm, le député Abdoulaye Gounou, membre du bloc a rejeté l’argument selon lequel il avait été convenu que le logo arc-en-ciel serait entièrement repris dans le logo du parti en gestation.

« Nous n’avons pris aucun engagement formel », a confié le député Gounou précisant qu’« il n’y a pas un accord formel pour dire que le logo du PRD va être plaqué ». A en croire le parlementaire, faire figurer le logo du PRD sur le logo du parti en création, était un « souhait » formulé par le parti arc-en-ciel. Le député Abdoulaye Gounou poursuit que conformément à ce vœu formulé, un « consensus » avait obtenu lors d’une réunion pour que « l’arc-en-ciel apparaît dans notre logo (logo du bloc républicain Ndlr) quelque part ».

« Et après, à la réunion qui suit, indiquera Abdoulaye Gounou, ils ont monté les enchères pour dire qu’ils ont dit leur logo sans amputation ». Le député souligne que cette attitude du PRD a automatiquement suscité la réaction de certains membres du bloc. Pour le parlementaire, accepter que le logo du PRD soit entièrement repris dans le logo du parti à venir, «c’est comme si nous portons le logo pendant 10-15 ans. Ce serait comme si on faisait la promotion du PRD exclusivement ».

«Ce qui devait arriver arriva»

A en croire Abdoulaye Gounou, le désaccord entre le PRD et ses partenaires au sein du bloc républicain provient, entre autres, des exigences renchéries. « A un moment donné, ça n’a pas bien fonctionné. Les exigences sont telles que ce qui devait arriver arriva », a confié le député Gounou pour qui le bloc reste ouvert, « si le PRD revient à des meilleurs sentiments ».

Le Parti du renouveau démocratique a sollicité la médiation du président de la République au sein du bloc républicain. Les négociations ne sont pas encore terminées. Le congrès constitutif du bloc républicain est annoncé pour le 8 décembre prochain.