POLITIQUE 1 Commentaire

Angélique Kidjo dénonce l’ONU: «le Conseil de sécurité est formé de pays fabricants d’armes»

Yao Hervé Kingbêwé
publié le Sep 12, 2017

Première invitée de la nouvelle formule de l’émission Internationale de TV5 Monde et de RFI, la chanteuse compositrice béninoise de renommée internationale Angélique Kidjo a vertement critiqué le Conseil de sécurité qui serait constitué de « pays fabricants d’armes ».

Angélique Kidjo, chanteuse et compositrice béninoise

L’organisation des Nations Unies (ONU)  ne parviendra pas à maintenir la paix dans le monde, dans la configuration actuelle du conseil de sécurité.  Organe ayant pour mission principale le maintien de la paix et de la sécurité internationale, le Conseil de sécurité, selon  la chanteuse béninoise Angélique Kidjo porte les germes de la guerre.

« Le conseil de sécurité est formé de pays fabricants d’armes », a dénoncé l’ambassadrice de l’Unicef sur le plateau de l’émission Internationale de TV5 Monde et RFI dimanche.

Angélique Kidjo juge incompatible cette activité des puissances qui composent le Conseil et la mission de maintien de paix. « Comment est-ce qu’on peut être dans le conseil de sécurité, vendre des armes et parler de la paix ? », interroge la chanteuse béninoise qui souhaite une réforme du Conseil de sécurité afin que la Chine, la Russie ou autres pays membres permanents ne mettent un véto sur un dossier simplement parce que ses intérêts sont en jeu, et ce, au péril de nombreuses vies innocentes. Dans le sens de la réforme, Angélique Kidjo propose un élargissement du Conseil de sécurité. « Il faut ouvrir le conseil de sécurité à plus de membres des Nations Unies », suggère-t-elle.