POLITIQUE 1 Commentaire

Kenya: décès brusque d’un ministre du président Kenyatta

Yao Hervé Kingbêwé
publié le Jul 8, 2017

Le Kenya en deuil. Selon un communiqué rendu public ce samedi, le gouvernement kenyan a annoncé le décès de Joseph Nkaissery, ministre de l’Intérieur.

Uhuru Kenyatta, le président kenyan

Joseph Nkaissery, le ministre kenyan de l’Intérieur, n’est plus. L’annonce vient d’être faite ce samedi matin par un communiqué gouvernemental. «C’est avec émotion et une peine profonde que nous annonçons la mort soudaine du ministre de l’Intérieur, le général à la retraite Joseph Nkaissery », a en effet indiqué le gouvernement du président Uhuru Kenyatta dans son communiqué. Selon le communiqué nécrologique, le général Nkaissery est passé de vie à trépas à « l’hôpital Karen de Nairobi quelques heures après y avoir été admis pour un contrôle médical ». Il faut souligner que ni la date du décès ni la cause du député n’ont été indiquées dans le communiqué.

Entré au gouvernement après une série d’attaques jihadistes contre le pays en 2014 en remplacement de son homonyme Joseph Ole Lenku, le général Joseph Nkaissery était un maillon fort du système Kenyatta. Le général de 68 ans était en effet le Secrétaire à la coordination du gouvernement kenyan depuis décembre 2014. Sa mort, on s’imagine, est une grosse perte pour le régime du président Kenyatta.