Tromperie à la Bourse de New-York: démission forcée de Elon Musk à Tesla

Olivier Ribouis
publié le Sep 30, 2018

Elon Musk n’est plus le Président du constructeur automobile Tesla. Après un tweet jugé trompeur à la Bourse de New-York, il a été forcé de démissionner.

elon-musk Elon Musk n’est plus le Président de Tesla

Tesla va se trouver un nouveau président. Le désormais ex-PDG du constructeur automobile, Elon Musk est obligé de céder son titre de président. C’est la sanction à un « tweet trompeur » de l’emblématique président qui annonçait dans une publication un projet de  retrait de son groupe de la Bourse après 420 dollars d'actions.  Un poste qui a fait bondir les actions à 379 dollars avant qu’il n’annonce une semaine plus tard, que les comptes ne sont pas bons. Résultat, Tesla perd de gros points en Bourse.

Pour la Securities and Exchange Commission (SEC), il s’agit d’ « une tromperie ». Le gendarme de la Bourse de New York a estimé que cela ne pouvait pas rester impuni.  Selon un compromis trouvé entre la SEC et le patron de Tesla, Elon Musk doit quitter la présidence. Il est également condamné à payer 20 millions de dollars d’amende. Pareil pour l’entreprise de construction des véhicules électriques.

Même s’il quitte la présidence, Elon Musk reste à un haut niveau de décision. Il garde son titre de Directeur général. La décision de la SEC est jugée meilleure par des experts.