Bénin-Annulation taxe internet: le député Djènontin tourne le pouvoir Talon en dérision

Yao Hervé Kingbêwé
publié le Sep 22, 2018

Au détour d’une conférence de presse ce samedi 22 septembre 2018, le député Valentin Djènontin-Agossou a réagi à la décision d’annulation des nouvelles taxes sur la communication électronique.

valentin-djenontin Valentin Djènontin-Agossou, député membre de l'opposition parlementaire

La nouvelle vient de tomber. Les taxes sur la communication électronique induites par le décret pris fin juillet 2018 par le gouvernement sont annulées. Cette décision prise ce samedi 22 septembre 2018 par le président Talon au terme d’une rencontre avec les opérateurs GSM est loin d’apaiser certains Béninois dont le député Valentin Djènontin-Agossou.

« Le mal est fait et bien fait », a réagi le député de l’opposition lors d’une conférence de presse de son parti (Force cauris pour un Bénin émergent). L’élu de la 6ème circonscription électorale souligne que « les gens ont été déjà grugés. Les gens ont déjà perdu des milliards » avant d’interroger : « Est-ce qu’il y aura les effets rétroactifs de cette décision ?»

« Ce n’est pas annulé qui est le problème », a poursuivi le député Djènontin-Agossou qui dit ne pas comprendre ce revirement du pouvoir. « Hier, nous disions que le régime défunt prend des décisions actives, ne les murit pas. Aujourd’hui que nous avons des excellents experts au pouvoir qui prennent des années pour faire des études de faisabilité, qui mettent des milliards dans les études de faisabilité, je ne peux pas comprendre que l’on ait pris un décret qui n’a pas pu survivre un mois après », a-t-il déclaré.

Pour le député, le décret induisant les taxes sur la communication électronique, « même annulé, c’est un peu comme une balle qui est partie et qui a déjà tué.».