Bénin-littérature: le journaliste Tranquillin Gbènontin raconte sa «Résilience»

Léonce Gamai
publié le Dec 1, 2017

Paru chez « Les Editions Savanes », « Ma Résilience » est un roman biographique de 168 pages, écrit par le journaliste Tranquillin Arcade Gbènontin, qui sera lancé ce 03 décembre 2017.

tranquillin gbenontin beninTranquillin Gbènontin

«Ma Résilience». Roman autobiographique dont le personnage principal a pour nom Cossi. Cossi est un jeune journaliste-animateur talentueux, plein d’ambitions et de rêves pour sa mère et sa famille. Il a travaillé respectivement à la radio New Voice de Porto-Novo et Watch Tv à Cotonou. Determiné à lever les obstacles sur le chemin de sa réussite, Cossi avait fini par croire que son bonheur se trouvait hors de son pays. Son objectif était donc de partir, aller aux Etats-Unis, en France ou encore au Canada pour s’accomplir. Ce désir ardent de voyager pour se réaliser conduira ce talentueux journaliste-présentateur et animateur sur un chemin bien dangereux. Il placera sa confiance en un « ami-frère », qui finira par le trahir en mettant en place une machination pour le dépouiller de ses biens d’enfants de famille modeste. Mais à la fin de l’histoire, Cossi, presqu’au bord de l’abime, réussit à renaitre de ses cendres professionnelles et sociales. Sa résilience. Quelle est cette machination ? Comment Cossi a-t-il pu se remettre de la trahison de son ami? Les réponses bien évidemment dans ce roman biographique de 168 pages, paru chez « Les Editions Savanes », qui sera lancé ce dimanche 03 décembre 2017. 

«Ce livre est une partie de ma propre vie », raconte l’auteur, Tranquillin Arcade Gbenontin. En conférence de presse d’avant-lancement ce jeudi 30 novembre 2017, il explique : « Dans ce livre, je rends compte de mes blessures parmi les hommes. Je parle de ma vie de naïf sans tenir compte de la méchanceté de nos semblables.»

Canal de témoignage, « Ma Résilience » est aussi pour Tranquillin un exutoire. Pour l’auteur, cette publication prend un peu plus le sens d’une « libération, d’une évacuation du poids émotionnel que cette partie de ma vie a toujours constituée.» Histoire inspirée de faits réels. Roman à suspense dont le manuscrit a tout de suite séduit l’éditeur. « C’est une autobiographie qui montre que l’auteur a été touché dans sa chair et dans son âme », témoigne Rodrigue Atchaoué, directeur des Editions Les Savanes, la maison d’édition. Lui-même écrivain, il confie : « je n’ai pas aussi été ému devant un livre dans ma vie d’auteur et d’éditeur»

Le début d’une autre vie

beninL’ouvrage est préfacé par Sophie Adonon, auteure béninoise. La cérémonie de lancement du dimanche prochain est placée sous la tutelle du ministère de la Culture et la direction de Claudine Prudencio, députée à l’Assemblée Nationale. L’auteur, Tranquillin Arcade Gbènontin, est journaliste-consultant. Il est titulaire d’un Diplôme Universitaire de Technologie (DUT) en Gestion des Entreprises et des Administrations, d’un Diplôme Universitaire de Licence en Sciences de Gestion obtenu à l’Université Catholique de Lille (France), et d’un Master en Communication & Marketing obtenu à Pigier. Il poursuit ses recherches en sciences de gestion. « Ma Résilience » est son baptême du feu littéraire. Et il compte rester dans l’univers littéraire toute sa vie.