BIEN-ETRE 0 Commentaire

Viande importée : le Bénin alerte sur des «risques sanitaires élevés»

Yao Hervé Kingbêwé
publié le Apr 3, 2017

Consommer de la viande importée comporte de très grands risques sanitaires. L’alerte vient du gouvernement béninois. C’est à travers un communiqué signé conjointement par le ministre de l’Agriculture, Delphin Koudandé et son homologue Lazare Sèhouéto du Commerce.

Dans ce communiqué, le gouvernement a ouvertement et « fortement » déconseillé la consommation de viande produite hors du territoire.

Selon le communiqué de presse du gouvernement, cette décision fait suite au démantèlement le vendredi 17 mars 2017 par la police brésilienne d’un vaste réseau de commercialisation de viandes impropres à la consommation. « Des multinationales de la viande, notamment le bœuf et la volaille ont maquillé des produits dont la date de péremption était dépassée, falsifié les dates de consommation sur les étiquettes, injecté des substances interdites dans les saucisses, traité des viandes avec les substances  cancérigènes pour dissimuler les avaries. Des  produits cancérigènes sont également utilisés pour améliorer l’aspect extérieur des produits destinés à l’exportation », renseigne le communiqué. Le gouvernement, dans son communiqué,  prévient également contre « des risques sanitaires élevés » liés à  la consommation de ces produits, en attendant de nouvelles mesures.