BIEN-ETRE 0 Commentaire

Coronavirus : à défaut de distanciation physique, l’OMS recommande le port de masque

Falilatou Titi
publié le Jun 7, 2020

L’organisation de la santé (OMS) exhorte les populations à porter désormais le maque en public.

tedros6adhanom6ghebreyesus Tedros Adhanom Ghebreyesus

Nouveau rétropédalage de l’OMS. En fin de semaine, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé le port de masque en public pour limiter la propagation du coronavirus.

« Compte tenu de l'évolution des preuves, l'OMS conseille aux gouvernements d'encourager le grand public à porter des masques là où la transmission est répandue et où la distanciation physique est difficile, comme dans les transports publics, dans les magasins ou dans d'autres environnements confinés ou surpeuplés », a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur de l’Organisation mondiale de la santé le 5 juin 2020, rapporté par BBC Afrique.

Avant cet appel de l’OMS, plusieurs pays avaient déjà instauré le port de maque comme un des gestes barrières contre la pandémie de la Covid-19. C’est d’ailleurs le cas du Bénin. Dans ce pays d’Afrique de l’Ouest qui compte quelques 261 cas confirmés de la maladie dont 151 guéris et 3 décès, le port de masque en tout est obligatoire sur toute l’étendue du territoire national.

A Cotonou, la capitale économique du Bénin, il est d’ailleurs rare de voir des personnes circuler en ville sans leurs masques. Les contrevenants sont interpellés par les forces de sécurité publique et sanctionnés selon les lois du pays.

Dans le cadre de la riposte contre la pandémie de la Covid-19, plusieurs spécialistes et même l’OMS avaient estimé que le port de masque était plutôt recommandé pour le personnel soignant et les patients. Pour eux, porter le masque alors qu’on est bien portant, n’était pas nécessaire. Contre toute attente, l'OMS a changé de position sur la question. 

Selon la carte interactive de l’Université Johns Hopkins, à la date de ce dimanche 7 juin 2020, la pandémie du coronavirus a touché 188 pays et régions à travers le monde. Au total 6 927 639 de personnes ont été infectées dont 3 102 863 guéries et 400 290 décédées.