BIEN-ETRE 0 Commentaire

Coronavirus au Nigéria: des patients manifestent dans l’Etat de Gombe

Falilatou Titi
publié le May 6, 2020

Des personnes atteintes du coronavirus ont protesté dans l’Etat de Gombe au Nigéria. Ils dénoncent un mauvais traitement de la part des autorités sanitaires dans cet Etat, dans le nord-est du pays.

Des patients de coronavirus manifestent au Nigéria

Des patients de coronavirus dans la rue au Nigéria. Ça se passe dans l’Etat de Gombe dans le nord-est du pays. Dans une vidéo publiée sur YouTube par TVC News, plusieurs dizaines de personnes ont manifesté devant le centre d’Isolement et de traitement du Covid-19 de Gombe. Sur la vidéo, on peut également voir des jeunes garçons se mêler à la foule.

  Selon le média, ces patients protestent contre le mauvais traitement dont ils seraient victimes depuis leur admission dans ce centre. Depuis, deux semaines, rapporte le média, les patients disent n’avoir eu droit à « aucun médicament » contre le mal dont ils souffrent. Ils ont barré la voie pour exiger une meilleure prise en charge.

« Depuis que je suis ici, je n’ai reçu aucun médicament. Pas de docteur », déplore un patient au micro de TVC News. « Il n’ont rien ici. Même quand nous avons des maux de tête, nous prenons notre argent pour acheter des médicaments », se plaint une autre patiente.

BBC Afrique apprend que les autorités sanitaires de la région ont rejeté ces affirmations. Le commissaire à la santé de l'Etat de Gombe, le Dr Hamed Gana rapporté par le média britannique indique que « les protestataires sont simplement asymptomatiques et n'ont pas besoin de médicaments ».

Même si les autorités ont réussi à persuader les patients de regagner le centre d’isolement, elles craignent de nouveaux cas de contamination parce que les membres de la communauté se sont mêlés aux malades durant la manifestation.

A la date de ce mercredi 6 mai 2020, le Nigéria compte 2 950 cas de coronavirus dont 481 guérisons et 98 décès. L’Etat de Gombe quant à lui, a 96 cas confirmés dont zéro guérison et zéro décès.