BIEN-ETRE 0 Commentaire

Test de vaccin anti-coronavirus en Afrique : le patron de l’OMS dit non

Judicaël Kpehoun (Stag)
publié le Apr 7, 2020

Lors d’une conférence de presse, le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a fustigé lundi 6 avril 2020, la proposition de chercheurs d’utiliser l’Afrique comme ‘’un terrain d’essai’’ d’un vaccin contre le coronavirus.

Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS

La réponse de Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS, au sujet de test de vaccin anti-coronavirus en Afrique est claire. « L'Afrique ne peut pas et ne sera un terrain d'essai pour aucun vaccin », a été formel le patron de l’OMS au cours d’une conférence de presse virtuelle tenue ce 6 avril 2020, depuis la Genève.

La réaction de Tedros Adhanom Ghebreyesus fait suite à une vidéo de la chaîne de la télévision française LCI, qui a agité la toile la semaine écoulée. Une vidéo dans laquelle Camille Locht, directeur de recherche à l'INSERM à Lille, était interrogé sur des recherches menées autour du vaccin BCG contre le coronavirus. Dans la séquence, informe L’Express, on voit Jean-Paul Mira, chef de service de médecine intensive et réanimation à l'hôpital Cochin demandé à Camille Locht : « Si je peux être provocateur, est-ce qu'on ne devrait pas faire cette étude en Afrique, où il n'y a pas de masques, pas de traitement, pas de réanimation ?»

Sans hésiter, le directeur de recherche à l’INSERM  a répondu: « Vous avez raison, d'ailleurs. On est en train de réfléchir en parallèle à une étude en Afrique avec le même type d'approche, ça n'empêche pas qu'on puisse réfléchir en parallèle a une étude en Europe et en Australie».

Pour l’Ethiopien qui dirige l’OMS, les propos « racistes » du genre sont un obstacle pour la solidarité dans le monde. « Ce genre de résurgence de mentalité coloniale doit cesser. C'est vraiment une honte d'entendre ça au 21e siècle, et en plus de la part de scientifiques », juge Tedros Adhanom Ghebreyesus.