Coronavirus : Apivirine du Béninois Valentin Agon donne des résultats satisfaisants au Burkina

Judicaël Kpehoun (Stag)
publié le Mar 26, 2020

Le ministère burkinabé de l’enseignement supérieur de la recherche scientifique et de l’innovation a annoncé jeudi 26 mars 2020, l’efficacité de Apivirine, un antirétroviral fabriqué par le Béninois, Valentin Agon sur le coronavirus.

valentin-agon Valentin Agon, chercheur béninois

Lueur d'espoir dans la lutte contre la pandémie du coronavirus.  Selon le ministère de l’enseignement supérieur de la recherche scientifique et de l’innovation (MESRSI) du Burkina-Faso, un produit du Béninois Valentin Agon promet.  Il s’agit de l’antirétroviral, Apivirine.

« Certains malades confirmés du COVID 19 ont déjà eu recours avec succès à APIVIRINE durant leur maladie. Ils ont tout de suite obtenu l’amélioration de leur état de santé allant de l’amendement rapide des symptômes à la négativation du test de dépistage de coronavirus après traitement », a informé le MESRSI dans un communiqué ce jeudi 26 mars 2020.

Contacté par Banouto, le chercheur béninois confirme l’information. Valentin Agon confie à Banouto qu’une vingtaine de patients atteints du coronavirus ont déjà eu recours à son produit.

Il dit être fier en tant que Béninois de contribuer l’amortissement de ce mal qui secoue le monde depuis décembre 2019. A la suite de ce résultat positif, le ministère a délégué une équipe de chercheurs pour un essai clinique.

Récemment, l’Organisation mondiale de la santé avait demandé la contribution de la médecine traditionnelle contre le coronavirus.