BIEN-ETRE 0 Commentaire

Coronavirus en Afrique : Lionel Zinsou, « le confinement a un coût social très élevé»

Donald Kévin Gayet (Stag)
publié le Mar 24, 2020

Lionel Zinsou a évoqué, dans une interview accordée à France 24, les mesures que pourraient adopter les pays africains pour une lutte efficace contre le coronavirus. Il estime que l’un des remèdes pour l’Afrique sera la solidarité.

lionel-zinsou Lionel Zinsou

A la fin de la pandémie du coronavirus, la facture sera salée pour toute l’Afrique. Le banquier d’affaires franco-béninois, Lionel Zinsou a évoqué la question dans une interview accordée à France 24. « Le confinement a un coût social élevé. Cela empêche beaucoup de gens de travailler, de se réunir, d'aller à la mosquée ou à l'église », a relevé l’économiste. Pour le banquier, le confinement semble être « une mesure extrêmement préjudiciable, mais en fait c'est une mesure de sauvetage ».

Lionel Zinsou estime dans un premier temps que « seule la solidarité exceptionnelle » pourrait sauver l’Afrique en cas de confinement en raison de la propagation de la pandémie du COVID-19. Ensuite, il a ajouté que « la solidarité (ancestrale) fera partie des remèdes ».

Pour Lionel Zinsou, « il va falloir se reposer sur les solidarités familiales, villageoises ». Car, a-t-il poursuivi, « l’Afrique  n’a pas de mécanisme de solidarité social et institutionnel ». L’ancien premier ministre béninois a estimé que « plus le confinement est précoce, plus il est efficace ».

Lionel Zinsou a également expliqué que l’une des mesures qu’il faudra aussi adopter pour éviter le coronavirus sur le continent est le respect de la distance. « En Afrique, nous n'avons pas d'autres moyens pour le moment que la distanciation sociale », a-t-il laissé entendre.