BIEN-ETRE 0 Commentaire

Coronavirus au Nigeria: les assurances du ministre de la santé au Bénin

Judicaël Kpehoun (Stag)
publié le Feb 29, 2020

Sur la télévision nationale, le ministre de la santé béninois, Benjamin Hounkpatin a rassuré vendredi 28 février 2020 de la capacité du Bénin à faire face à l’épidémie du coronavirus. Cette sortie vient à la suite de la détection du premier cas confirmé de l’épidémie au Nigéria.

Benjamin Hounkpatin Benjamin Hounkpatin, ministre de la santé du Bénin

 

Le Bénin est prêt pour faire face à l’épidémie du coronavirus. Au lendemain de l’annonce du premier cas de l’épidémie au Nigéria, Benjamin Hounkpatin, ministre de la santé bénin l’a réaffirmé sur les ondes de la télévision nationale.

« Le coronavirus, le gouvernement (béninois, ndlr) a pris des dispositions pour être prêt à faire face au Bénin », a commencé le professeur Benjamin Hounkpatin.

Selon le ministre, les dispositifs qui doivent être mises place dans le cadre d’une épidémie et recommandés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sont déjà disponibles au Bénin.

Il pointe du doigt les volets de coordination de la riposte, surveillance, laboratoire, prévention au contrôle de l’épidémie, prise en charge et de communication.

Disponibilité d’équipements de détection

Benjamin Hounkpatin a précisé également que le Bénin est prêt a riposté au cas où le premier cas de l’épidémie apparaitra sur le territoire. 

Sur la question, le ministre de la santé rappelle  la disponibilité dans la zone aéroportuaire de caméra et de scanners thermiques, de pistolet thermique, de gels hydroalcooliques et de solution chlorhydrique.

« Nous avons eu a faire plusieurs exercice de simulation, parce que pour être prêt, lorsqu’on met en place des dispositions, il faut les tester », a-t-il fait remarquer.

Au niveau de l’aéroport par exemple, le ministre de la santé a fait savoir qu’une disposition est mise en place pour détecter tous « les passagers qui sont autour et qui auraient puis être exposés», à une personne qui sera détectée positif du coronavirus à l’atterrissage d’avion.

Depuis son apparition en Chine, le coronavirus a déjà  fait plus de 2 900 morts et 85 000 personnes contaminées dans le monde.