BIEN-ETRE 0 Commentaire

Bénin/Santé : des malades de gale mis en quarantaine à Zinvié

Reliou Koubakin (Coll)
publié le Oct 16, 2019

Des cas de gale déclarés à Wawata dans l’arrondissement de Zinvié, commune d’Abomey-Calavi préoccupent l’administration locale et le ministère de la santé qui ont pris des mesures sanitaires.

A Wawata, un village de l’arrondissement de Zinvié, des personnes atteintes de gale ont été isolées du reste de la population. Ces cas de malade en isolement sont au nombre de quatre, précise le chef de l’arrondissement à Banouto. Christophe Ayissi informe qu’une équipe est diligentée dans le village et rassure qu’il ne s’agit pas d’une épidémie. Le ministère de la santé a aussi envoyé jeudi 10 octobre, une équipe pour constater ces cas de gale. Des consultations d’ensemble, indique-t-on, seront organisées pour savoir si d’autres personnes sont touchées dans le but de procéder à une sensibilisation grand public.

 Avec la mise en quarantaine des quatre cas dont il fait mention, selon le chef d’arrondissement, le mal est déjà circonscrit. Aussi, fait-il savoir, des instructions ont été données au centre de santé de Wawata pour le respect de certaines règles d’hygiène. « Les conditions d’hygiène dans les lieux où ils vivent ne sont pas des plus reluisantes », indique le chef de cet arrondissement de la commune d’Abomey – Calavi. Le ministère de la santé confirme également qu’il ne faut pas exclure des problèmes d’hygiène corporelle et pointe la période des pluies en cours, susceptible de favoriser la contamination des puits par les eaux souillées. Les populations sont invitées alors à utiliser de l’eau propre pour les besoins quotidiens et non recourir à l’eau des marécages, insiste Christophe Ayissi. Lundi 14 octobre, apprend le CA, une réunion de crise s’est tenue au sein de l’arrondissement avec les membres des deux centres de santé pour évaluer les instructions données par le ministère de la santé. « Nous avons été satisfaits de l’évolution de la situation et de l’application stricte des mesures préventives prescrites par le ministre de la santé Benjamin Hounkpatin »,    conclut le chef de l’arrondissement.

Christophe Ayissi informe toutefois que l’arrondissement va poursuivre la sensibilisation. Les quinze chefs villages de Zinvié ont été priés de faire recours aux crieurs publics pour une alerte maximale. La gale est une maladie contagieuse qui entraîne des démangeaisons. Le traitement des puits ou de l’eau par Aquatab avant toute utilisation est envisagée, selon le ministère de la santé.