« Dans le Vodoun, il y a plus rapide que l’avion ! »

olivier Ribouis
publié le Mar 30, 2020

Alors que beaucoup n’hésiteraient pas à dire que l’avion est le moyen de transport le plus rapide au monde, au Bénin, une adepte Vodoun apprend qu’il y a plus rapide chez les gardiens de la tradition qui détiennent le secret.

Le Vodou offre un moyen de transport plus rapide que l'avion, selon une adpete

Il y a science et science. Le Bénin est le berceau d’une science particulière. Plus qu’une religion, le Vodoun selon ses adeptes  est une science.  « J’ai grand espoir, je garde cette espérance que le Vodoun est notre forteresse. Si nous voulons nous réhabiliter et reprendre notre place, c’est par le Vodoun. Tout est déjà là. Il nous faut des terrains d’expérimentation », a déclaré à l’occasion d’un forum culturel organisé à Cotonou le 04 janvier 2020, Micheline Adjovi, adepte, chercheuse et auteure d’ouvrage sur le Vodoun.

Le pouvoir du Vodoun, à en croire cette amazone des religions endogènes du Bénin, surpasse de loin les progrès dans l’aéronautique. L’avion, moyen de transport le plus rapide hormis les fusées, ne l’est pas selon cette chercheuse spécialiste du Vodoun.

« Des gens ont créé des avions. Dans le Vodoun, il y a plus rapide que l’avion ! Et je parle sous le contrôle de Dada – elle parle en présence de sa majesté Hounon Houna 2, Chef suprême de vodoun-hwendo, roi des mers et des eaux-. Il y a plus rapide. En un clin d’œil, on se retrouve là où on veut être. Mais, il faut un terrain d’expérimentation pour mettre ça à la portée de l’humanité. Que font nos chercheurs scientifiques aujourd’hui ? C’est superficiel », a lancé l’auteure de «Vodoun la Forteresse de l'Espérance ».

Au Bénin, les autorités envisagent de mettre le Vodoun en tourisme. Elle estime que si les pouvoirs publics joignent l’acte à la parole, il y aura un champ d’expérimentation des pouvoirs de la science Vodoun.

« Il faut que les gouvernants passent de la parole à l’acte, que ce ne soit plus seulement de la théorie. Qu’il y ait un accompagnement afin que véritablement, les choses se mettent en place », a promis la passionnée de culte endogène.

Si vous ne le saviez pas Micheline Adjovi vous le confie : « Vous allez constater que les grands inventeurs sont d’abord des hommes spirituels sinon, ils ne peuvent pas. Les grands chercheurs qui découvrent, c’est des spirituels d’abord. Vous ne pourrez pas mettre la spiritualité à l’écart et impacter, avancer. Non ! »