BIEN-ETRE 0 Commentaire

Covid-19 en France : un dispositif de dépistage massif des cas suspects et contacts

Donald Kévin Gayet (Stag)
publié le May 12, 2020

Une expérimentation de dépistage massif de cas suspects et leurs contacts au coronavirus a été lancée à Mayotte en France pour éviter la naissance de nouveau foyer de contamination. 

La France met en place un dispositif pour identifier les cas suspects de Covid-19 et leurs contacts

Covisan. C’est un dispositif mis sur pied en France pour dépister de façon massive les potentiels malades du coronavirus et leurs cas contacts. Selon RFI, ce dispositif est en expérimentation depuis deux semaines et pourrait faire figure de précurseur au plan de déconfinnement annoncé par les autorités françaises. Covisan a été lancé par l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). Il est composé des équipes mobiles dont le but est de repérer, tester et isoler les malades du coronavirus afin d’enrayer la dynamique de la pandémie.

Une structure Covisan n’accueille que des patients suspectés du COVID-19, c’est-à-dire ceux qui présentent les caractéristiques d’une personne atteinte de la pandémie. Tout individu qui s’y rend, sera soumis à plusieurs questions afin d’identifier les cas contacts. D’après les informations rapportées par RFI, les résultats dans un dispositif Covisan ne sont toujours pas fiables. Son objectif premier est de recenser tous les cas contacts d’un nouveau patient. 

La particularité d’un dispositif Covisan, c’est qu’il propose des visites à domicile des potentiels patients afin d’échanger avec les membres de leurs familles et de réaliser des prélèvements. A cela s’ajoute une remise de kits de protection au COVID-19 aux personnes visitées. 

Delphine Leclerc, infirmière à l'hôpital Avicenne, l'un des sites pilotes du projet, a expliqué que le but premier de ces visites n’est pas forcément de dépister le plus possible. Mais c’est également de s’assurer que la personne contaminée n’infecte pas ses proches, et de sensibiliser ces derniers.