Un premier décès de la cigarette électronique enregistré

Olivier Ribouis
publié le Aug 26, 2019

Devenue une mode chez des adolescents et jeunes, la cigarette électronique a occasionné son premier décès aux Etats-Unis selon des informations rapportées par le New York Times.

chicha-cigarette-electronique Un jeune vapoteur

Comme le tabac, la cigarette électronique tue ! C’est des Etats-Unis que nous vient la nouvelle de la première victime du vapotage.  Une dépêche de l’Associated Press reprise par le New York Times, apprend que les autorités sanitaires américaines ont annoncé vendredi 23 août, la mort d’un individu qui a souffert d’une grave affection pulmonaire après avoir « vapoté ».

Le décès qui serait le premier attribué à la cigarette électronique, est enregistré dans l’Etat de l’Illinois. La victime qui a inhalé la fumée de cigarette électronique a été hospitalisé, a indiqué le Département de santé publique de l’Illinois qui n’a pas donné d’autres détails.

Avant ce cas de décès, des chiffres obtenus des Centres de prévention des maladies révèlent que 193 patients ont été atteints de maladies pulmonaires sévères des suites d’un vapotage.  Les patients concernés, adolescents et jeunes, selon les médecins, souffrent « de maladies ressemblant à des brûlures dues à l’inhalation avec des poumons réagissant à des substances corrosives ».  Enregistrés dans 22 états, les 193 cas font l’objet d’une investigation.